Les meilleurs compléments alimentaires contre l'arthrose

L’arthrose est une affection chronique qui touche les articulations. Elle survient en général avec l’âge et résulte de l’usure des cartilages. Très douloureuse, elle est souvent accompagnée de poussées inflammatoires qui la rendent encore plus difficile à vivre. En parallèle d’un traitement adapté, certains compléments alimentaires pour les articulations permettent d’apaiser les douleurs liées à la maladie. Dans cet article, retrouvez les meilleurs compléments alimentaires pour lutter contre l’arthrose.

Les meilleurs compléments alimentaires contre l'arthrose :

Pourquoi choisir des compléments alimentaires pour vos articulatioans ?

Les compléments alimentaires peuvent être très efficaces pour diminuer les symptômes liés à l’arthrose. Les principes actifs qu’ils contiennent peuvent agir soit en prévenant la dégénérescence des cartilages, soit en limitant la production de molécules pro-inflammatoires. Dans les deux cas, les résultats obtenus sont généralement positifs.

De quels nutriments a-t-on besoin en cas d'arthrose ? 

Idéalement, un complément alimentaire contre l’arthrose contient des molécules anti-inflammatoires, des antioxydants pour lutter contre le vieillissement des tissus et des principes antalgiques pour atténuer les douleurs. Idéalement, les compléments à action diurétique peuvent aussi être bénéfiques car ils évitent l’accumulation de toxines pouvant aggraver les douleurs. Certains compléments alimentaires pour les articulations comme l’harpagophytum sont relativement complets, d’autres peuvent être combinés pour un effet optimal.

Comment choisir des compléments alimentaires interdits contre l'arthrose ? 

Il n’existe pas de contre-indications particulières à la prise de compléments alimentaires naturels pour l’arthrose. Cependant, les conseils prodigués dans cet article ne se substituent en aucun cas à un avis médical personnalisé. 

Le curcuma, complément alimentaire idéal pour soulager les articulations

Le curcuma est un complément alimentaire anti-inflammatoire qui permet de prévenir les poussées inflammatoires douloureuses. De manière générale, en réduisant l’inflammation, il permet aussi de freiner l’évolution de la pathologie.

C’est la curcumine, pigment principal du curcuma, qui confère à la racine ses vertus anti-inflammatoires et son efficacité. À noter que le curcuma contient également des bisacurones et des campestérols qui renforcent son action contre l’inflammation.

Bien qu’un complément alimentaire à base de curcuma ne soigne pas l’arthrose, il permet d’en atténuer les symptômes en prévenant les poussées inflammatoires douloureuses et l’inflammation chronique qui accélère la détérioration du cartilage.

Idéalement, un complément alimentaire contre l’arthrose à base de curcuma doit se prendre sur le long terme. Une cure de curcuma peut durer plusieurs mois.

L’utilisation de curcuma doit être médicalement encadrée en cas de pathologie du foie ou des voies biliaires. L’action de la curcumine est également décuplée par la présence de pipérine contenue dans le poivre. Pour un effet optimal, veillez à associer ces deux actifs. 

  1. Complément alimentaire Curcuma bio
    Complément alimentaire Curcuma bio

    Le curcuma est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire faisant de lui un allié santé de taille puisqu'il aide à se prémunir des radicaux libres responsables en partie de maladies dégénératives. 

    En savoir plus

L’harpagophytum, le complément alimentaire complet en cas d’arthrose

La prise de complément à base d’harpagophytum a plusieurs atouts en cas d’arthrose. Sa composition complète allie substances anti-inflammatoires et substances antalgiques efficaces pour lutter contre la douleur.

Tout d’abord, les compléments alimentaires anti arthrose à base d’harpagophytum contiennent des substances anti-inflammatoires, principalement des hargosides. En plus de cela, les hargosides ont aussi un effet antalgique très intéressant en cas d’arthrose. Elles permettent d’atténuer les douleurs et de mieux vivre avec la maladie, surtout en période de poussées inflammatoires.

Même si ce complément ne permet pas de guérir l’arthrose, il aide à lutter contre l’inflammation et la douleur. Il permet aussi, dans de nombreux cas, de faciliter la mobilité des articulations touchées.

Idéalement, l’harpagophytum (ou griffe du diable) doit être pris en cure de 4 mois. Il s’agit d’une durée moyenne qui permet de constater des résultats significatifs.

La prise de compléments alimentaires à base d’harpagophytum est déconseillée chez la femme enceinte. Par principe de précaution, demandez l’avis d’un médecin si vous souffrez de pathologies des voies biliaires, du foie, de pathologies digestives ou cardiovasculaires. 

  1. Complément alimentaire Harpagophytum bio
    Complément alimentaire Harpagophytum bio

    L’harpagophytum est avant tout utilisée pour apaiser les douleurs articulaires et faciliter le mouvement. On recommande son utilisation dans le traitement des maladies chroniques touchant les articulations.

    En savoir plus

Le cassis, anti-inflammatoire et diurétique

Le cassis a un intérêt triple en cas d’arthrose. Il contient des substances anti-inflammatoires, des antioxydants et des substances diurétiques. Ces éléments en font un complément alimentaire idéal pour les articulations douloureuses.

Les flavonoïdes rutosides et hyperosides sont de puissants anti-inflammatoires permettant de prévenir les poussées inflammatoires d’arthrose. Il faut aussi souligner la teneur intéressante du cassis en tanins, en catéchol et en vitamine C. Ces molécules anti oxydantes aident l’organisme à lutter contre l’oxydation et le vieillissement prématuré des cellules. Cet effet anti oxydant est intéressant puisque l’arthrose est liée avant tout au vieillissement des cellules du cartilage, entre autres. Enfin, l’effet diurétique de certaines substances contenues dans le cassis favorise l’élimination de toxines, dont le nombre est souvent élevé en cas d’arthrose.

Même si le cassis ne permet pas de guérir l’arthrose, c’est un complément alimentaire qui peut soulager significativement les symptômes liés à la maladie.

Le cassis est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’œdèmes, de pathologies cardiaques et rénales. Demandez l’avis de votre médecin avant d’envisager une cure. Idéalement, le cassis se prend en cure d’au moins 4 à 12 semaines. 

Le lin, puissant anti-inflammatoire naturel

Le lin, en complément des traitements et d’une alimentation correcte, est un anti-inflammatoire très efficace.

Ce sont les acides gras polyinsaturés Oméga-3 contenus dans le lin qui lui confèrent ces vertus anti-inflammatoires intéressantes. En effet, le lin est une des sources naturelles les plus importante en Oméga-3.

Un complément alimentaire à base de lin ne permet pas de soigner l’arthrose directement mais prévient et atténue les poussées inflammatoires qui y sont liées. De plus, un apport suffisant en Oméga-3 permet de nourrir les tissus et de favoriser la mobilité de l’articulation touchée.

Le lin doit être consommé sous surveillance médicale en cas de troubles de la coagulation sanguine et de prise de médicaments anticoagulants. En effet, les Oméga-3 ont une action fluidifiante.

Idéalement, le lin peut être pris sous forme de cure initiale de 4 à 8 semaines. 

Autres solutions naturelles contre l'arthrose

  • Silicium organique : la silice organique semble avoir des effets positifs dans certains cas d’arthrose. Pris par voie orale ou appliqué directement sur l’articulation, le silicium pourrait stimuler la formation du collagène responsable de l’intégrité du cartilage et des articulations.
  • Glucosamines : les compléments alimentaires à base de glucosamines favorisent la souplesse des os et des cartilages. Ils peuvent être indiqués dans le traitement naturel de l’arthrose. En effet, les glucosamines sont aussi des constituants du tissu cartilagineux.
  • Alimentation anti-inflammatoire : une alimentation adaptée riche en végétaux, en aliments non transformés et en Oméga-3 est un excellent moyen de lutter contre un état pro-inflammatoire. Au contraire le sucre blanc, les acides gras trans et certains produits transformés doivent être évités pour la santé de l’organisme, surtout en cas de pathologies chroniques.
  • Activité physique : en cas d’arthrose, l’activité physique est une nécessité pour entretenir la mobilité de l’articulation et préserver le cartilage. Préférez les activités dans l’eau qui sont douces pour les articulations et entraînent peu de chocs. 

Rédaction : Léa Zubiria, diététicienne et nutritionniste

Un site soutenu par M6 WEB et Passeport Santé